• Les fils PDO
    Les fils de polydioxanone (PDO) permettent de défroisser et de redensifier les tissus tout en traitant le relâchement cutané.
    Les fils PDO
  • Le peeling masque dépigmentant
    Le peeling dépigmentant est recommandé pour traiter les taches de vieillesse (lentigos), les taches solaires (vieillissement héliodermique), le masque de grossesse (mélasma), les pigmentations post-opératoires.
    Le peeling masque dépigmentant
  • Rides de la marionnette (plis d’amertume) : les fils PDO pour redensifier et rehausser les tissus
    Les rides de la marionnette, appelées également plis d’amertume, partent des commissures des lèvres et descendent sur le menton. Différentes techniques de médecine esthétique permettent de les traiter.
    Rides de la marionnette (plis d’amertume) : les fils PDO pour redensifier et rehausser les tissus
  • Cicatrices d’acné : l’association miracle du microneedling et du peeling PXR33
    Touchant de très nombreux adolescents, l’acné laisse parfois des cicatrices inesthétiques et indélébiles. Le Dr Christian Cocchi associe, pour traiter les cicatrices d’acné en creux, deux techniques complémentaires : le microneedling et un nouveau peeling modifié au TCA : le PXR33.
    Cicatrices d’acné : l’association miracle du microneedling et du peeling PXR33

Ces informations sont données à titre informatif mais ne remplacent en aucun cas une consultation. Pour une meilleure approche, consultez notre FAQ ou contactez le Dr Cocchi à La Teste de Buch - Arcachon et à Bordeaux.

Transpiration excessive aisselles, mains & pieds à La Teste de Buch - Arcachon et à Bordeaux

Traitement de l'hypersudation à Bordeaux

La transpiration produite en quantité normale par les glandes sudoripares eccrines est un phénomène naturel qui permet notamment de réguler la température corporelle. Elle répond à des stimuli comme température importante, le stress, des aliments épicés etc...

La sudation trop abondante, accompagnée ou non d'une odeur désagréable, et appelée hyperhidrose peut entrainer des répercutions sociales, professionnelles et psychologiques invalidantes.

Un traitement sûr et efficace est aujourd'hui possible, grâce à des injections de toxine botulique qui ciblent les terminaisons nerveuses cholinergique contrôlant l'activité des glandes sudoripares.

Hyperhidrose = transpiration excessive

Transpiration excessiveL'hyperhidrose est le terme médical désignant la transpiration excessive, inappropriée aux besoins physiologiques, par surproduction de sueur des glandes sudoripares.

L'hyperhidrose affecte environ 12% de la population entre 15 et 40 ans, habituellement au niveau des aisselles, paumes des mains, les pieds ou le visage.

Cette hyperhidrose ou transpiration excessive peut devenir un véritable handicap social en raison des mauvaises odeurs qu'elle peut engendrer, ou professionnel avec les auréoles au niveau des aisselles empêchant de lever le bras pour prendre parole, ou obligeant à garder la veste (ce qui l'aggrave encore plus !).

Les méthodes classiques pour traiter la transpiration excessive

Divers traitements ont pu être proposés pour la prise en charge des transpirations excessives, mais ils sont souvent inefficaces ou fastidieux :

Les traitements locaux par antiperspirants: ils ont une certaine efficacité dans les transpirations classiques, mais sont limités dès lors qu'ils sont utilisés pour une hyperhidrose : sels métalliques à bases de sels d'aluminium ; anti-cholinergiques locaux ; formaldéhyde.

L'ionophorèse : ce traitement consiste à tremper les mains ou les pieds dans un bain où passe l'électricité. Il nécessite plusieurs séances d'attaque puis d'entretien. L'appareillage est couteux et n'est pas sans risque. Enfin le traitement des aisselles par cette méthode est complexe.

La sympathectomie chirurgicale : Il s'agit d'un traitement lourd et irréversible de l'hyperhidrose palmaire par endoscopie thoracique non dénué d'effets secondaires à type d'hyperhidrose compensatrice parfois plus invalidante que l'hyperhidrose d'origine.

Le traitement de l’hyperhidrose axillaire par la toxine botulique

Information médicale censurée par le conseil Départemental de l'Ordre des Médecins de la Gironde le 21 Janvier 2014

Donnez votre avis sur le Dr Cocchi
Donnez votre avis
sur le Dr Cocchi
Retrouvez nos vidéos sur Youtube
Consultez sa
chaîne Youtube