• Les fils PDO
    Les fils de polydioxanone (PDO) permettent de défroisser et de redensifier les tissus tout en traitant le relâchement cutané.
    Les fils PDO
  • Le peeling masque dépigmentant
    Le peeling dépigmentant est recommandé pour traiter les taches de vieillesse (lentigos), les taches solaires (vieillissement héliodermique), le masque de grossesse (mélasma), les pigmentations post-opératoires.
    Le peeling masque dépigmentant
  • Rides de la marionnette (plis d’amertume) : les fils PDO pour redensifier et rehausser les tissus
    Les rides de la marionnette, appelées également plis d’amertume, partent des commissures des lèvres et descendent sur le menton. Différentes techniques de médecine esthétique permettent de les traiter.
    Rides de la marionnette (plis d’amertume) : les fils PDO pour redensifier et rehausser les tissus
  • Cicatrices d’acné : l’association miracle du microneedling et du peeling PXR33
    Touchant de très nombreux adolescents, l’acné laisse parfois des cicatrices inesthétiques et indélébiles. Le Dr Christian Cocchi associe, pour traiter les cicatrices d’acné en creux, deux techniques complémentaires : le microneedling et un nouveau peeling modifié au TCA : le PXR33.
    Cicatrices d’acné : l’association miracle du microneedling et du peeling PXR33

Ces informations sont données à titre informatif mais ne remplacent en aucun cas une consultation. Pour une meilleure approche, consultez notre FAQ ou contactez le Dr Cocchi à La Teste de Buch - Arcachon et à Bordeaux.

Lasers Vasculaires : Couperose, Angiome, Petits Vaisseaux Rouges et Bleus à La Teste de Buch - Arcachon et à Bordeaux

Comment fonctionnent les lasers vasculaires ?

Les lasers vasculaires sont principalement les lasers KTP (532 nm) / YAG (1064m) et LCP (à Colorant Pulsé) qui, de par leur longueur d’onde ciblent et font respectivement chauffer les pigments rouge d’hémoglobine contenus dans les globules rouges ou l’eau des cellules et du plasma qui circulent dans les vaisseaux.

La chaleur ainsi produite est d’une intensité telle qu’elle va soit coaguler les vaisseaux en les bouchant de sorte que le sang n’y circulant plus on ne voit plus ces vaisseaux à travers la peau (photocoagulation des lasers KTP et YAG), soit les exploser et les détruire (photothermolyse des lasers LCP).

Quelles indications et effets des lasers vasculaires ?

Les lasers vasculaires de type KTP permettent par photocoagulation, en 1à 3-4 séances espacées d’un mois de traiter efficacement les tout petits vaisseaux qui apparaissent soit rosés ou rouges vifs, généralement situés sur le visage autour des ailes du nez, pommettes et joues (de 100 microns à 1 mm de diamètre), sous forme de roseur diffuse (érythrose) traits de 1 à 5-8 mm (couperose), ou de points rouges de 0.1 à 1-2 mm (angiomes rubis ou stellaires en étoile).

Quelles indications et effets des lasers vasculaires ?

Les lasers vasculaires de type YAG permettent par photo coagulation, et parfois photo thermolyse selon la puissance, en 3-4 séances espacées d’un mois, de traiter les petits vaisseaux qui apparaissent rouges vifs ou violacés ou bleutés, généralement situés sur les jambes sous forme de filaments plus ou moins épais de 1 à 2 mm (télangiectasies), sous couvert qu’il n’y ait pas d’insuffisance veineuse sous-jacente évoluée ou non stabilisée.

lasers vasculaires de type YAG

Les lasers de type LCP par photothermolyse sont à réserver plutôt pour les gros angiomes (taches vasculaires, généralement de naissance), et sont souvent réalisés en milieu hospitalier ou dermatologique/vasculaire spécialisé.

Comment se déroule une séance de laser vasculaire ?

Lors d’une séance de laser vasculaire KTP ou YAG, le Dr COCCHI commencera par nettoyer la peau, puis appliquera un gel aqueux sur la zone à traiter qui permet de rafraîchir l’épiderme, et vous posera des lunettes de protection.

Le laser KTP ou YAG utilisé par le Dr COCCHI envoie des impulsions brèves de quelques milli secondes ressenties comme un fort picotement et échauffement très bref, comme un coup d’aiguille chaude, mais qui reste supportable (indice de douleur de 4 à 7 sur 10). La peau est immédiatement rouge comme après un sauna ou un coup de soleil, et les petits vaisseaux rouges vifs du visage ont en général disparu, les plus gros vaisseaux au niveau des jambes restent en général visibles par endroit mais ont changé de couleur (violacés ou grisés par la coagulation) ou sont noyés dans un petit hématome en cas de photothermolyse).
La peau de la zone traitée reste rouge de quelques heures à 24-48 heures et on peut toujours la maquiller, et reprendre ses activités habituelles immédiatement après la séance, sans précaution supplémentaire hormis solaire.

Le traitement par laser KTP ou YAG dure environ entre 10 et 20 minutes pour le visage ou les jambes.
Une fois la peau dérougie, on remarque après la 1ere séance que l’érythrose ou la couperose ou les télangiectasies ont dans le meilleur des cas disparus en totalité, ou en partie, donnant un éclaircissement de la zone à consolider par d’autres séances.

Combien de séances de laser vasculaire ?

Un programme de traitement complet prévoit en moyenne 1 à 4 séances espacées de 3 à 4 semaines pour obtenir un résultat complet et durable, à entretenir par une ou deux séances annuelles.

Donnez votre avis sur le Dr Cocchi
Donnez votre avis
sur le Dr Cocchi
Retrouvez nos vidéos sur Youtube
Consultez sa
chaîne Youtube