• Les fils PDO
    Les fils de polydioxanone (PDO) permettent de défroisser et de redensifier les tissus tout en traitant le relâchement cutané.
    Les fils PDO
  • Le peeling masque dépigmentant
    Le peeling dépigmentant est recommandé pour traiter les taches de vieillesse (lentigos), les taches solaires (vieillissement héliodermique), le masque de grossesse (mélasma), les pigmentations post-opératoires.
    Le peeling masque dépigmentant
  • Rides de la marionnette (plis d’amertume) : les fils PDO pour redensifier et rehausser les tissus
    Les rides de la marionnette, appelées également plis d’amertume, partent des commissures des lèvres et descendent sur le menton. Différentes techniques de médecine esthétique permettent de les traiter.
    Rides de la marionnette (plis d’amertume) : les fils PDO pour redensifier et rehausser les tissus
  • Cicatrices d’acné : l’association miracle du microneedling et du peeling PXR33
    Touchant de très nombreux adolescents, l’acné laisse parfois des cicatrices inesthétiques et indélébiles. Le Dr Christian Cocchi associe, pour traiter les cicatrices d’acné en creux, deux techniques complémentaires : le microneedling et un nouveau peeling modifié au TCA : le PXR33.
    Cicatrices d’acné : l’association miracle du microneedling et du peeling PXR33

Ces informations sont données à titre informatif mais ne remplacent en aucun cas une consultation. Pour une meilleure approche, consultez notre FAQ ou contactez le Dr Cocchi à La Teste de Buch - Arcachon et à Bordeaux.

Radiofréquence de Remise en Tension Cutanée à La Teste de Buch - Arcachon et à Bordeaux

Radiofréquence de Remise en Tension Cutanée

Qu’est-ce que la Radiofréquence ?

La radiofréquence est une onde électromagnétique circulant à travers une, deux ou trois électrodes en métal (radiofréquence unipolaire, bipolaire, tripolaire) qui provoque des mouvements alternatifs hyper-rapides des molécules des structures cellulaires (membrane) et tissulaires (collagène) de la peau, sans les détruire.

Comment agit la Radiofréquence ?

Cette agitation moléculaire provoque un échauffement du tissu cutané et sous-cutané responsable :

  • dans un premier temps, d’une modification des fibres hélicoidales de collagène qui se rétractent comme les spires d’un ressort qui se resserre, responsable de l’effet de tension cutanée
  • dans un deuxième temps, d’une stimulation du métabolisme des fibroblastes du derme pour la fabrication de nouvelles fibres de collagène (remodelage), responsable de l’effet de tonification de la peau et de lissage des fines ridules.

Pour avoir une stimulation thermique suffisante, il faut atteindre une température en surface de la peau entre 40°C et 43°C qui soit maintenue pendant 3 à 4 minutes, ce qui correspond à une sensation de très forte chaleur mais pas de brûlure.

La radiofréquence entraine également une élévation thermique des cellules graisseuses du derme profond et de l’hypoderme, qui s’échauffent plus que les autres structures cellulaires car la graisse résiste plus au passage du courant. La graisse peut s’échauffer jusqu’à 60°C lorsque la peau est chauffée de 34°C à 41°C par la radiofréquence. ce qui est suffisant pour entrainer une vidange des cellules graisseuses (les réserves de graisses).

Comment se déroule une séance de Radiofréquence ?

La radiofréquence est émise par une sonde dont la tête en métal lisse de forme circulaire entre 1 et 5 cm de diamètre est appliquée sur la peau de la zone à traiter, au préalable lubrifiée par un gel aqueux de type gel utilisé pour les échographies.

On travaille en général sur une zone plus large que la zone à traiter pour avoir le maximum de rétraction, par exemple sur toute la joue et les pommettes jusqu’aux oreilles pour travailler un ovale du visage.

En pratique, on fait glisser la sonde de radiofréquence en mouvements continus circulaires ou rectilignes en surface de la peau selon les axes de tension désirés, en plusieurs passages successifs, aboutissant à un échauffement progressif de la peau sans que cela devienne douloureux pendant 5 à 20 minutes, jusqu’à atteindre le seuil de tolérance qui se situe autour de 43 °C pour la plupart des patients, lorsque la peau devient rouge et chaude au toucher (contrôlé par thermomètre infra-rouge appliqué au ras de la peau), et que l’on maintient 3 à 4 minutes. Il est important que la peau soit bien hydratée pour avoir une bonne montée en température.

La séance dure donc entre 15 et 30 minutes.

Combien de séances de radiofréquence ?

Le résultat produit par la stimulation thermique étant lent à apparaître, on ne juge de l’efficacité de la radiofréquence qu’au bout de 3 à 6-8 séances au rythme de 1 séance de radiofréquence toutes les 2 ou 3 semaines. En revanche les résultats de radiofréquence continuent à s’améliorer 3 à 6 mois après la dernière séance si bien qu’on préconise un entretien de radiofréquence à raison d’une ou deux séances annuelles.

Quels effets de la Radiofréquence ?

L’amélioration étant très lente et progressive, on ne se rend pas toujours compte immédiatement des effets de tension, tonification et lissage de la peau, mais au bout de 2-3 séances c’est plutôt l’entourage qui le remarque, avec des remarques du type ; : «tu as l’air reposé(e) », « tu as bonne mine !» ou «tu as l’air en forme», ce qui traduit l’amélioration visible de la qualité et de la remise en tension de la peau par la radiofréquence.

Cliniquement, au fur et à mesure des séances de radiofréquence, on constate en pinçant la peau que le pli cutané devient plus épais, et qu’en la relâchant elle reste moins marquée et est plus élastique. C’est la prise de photos en conditions similaires avant traitement et après la 4ème ou 5ème séance qui permet d’objectiver les changements dus à la radiofréquence.

Quelles indications de la Radiofréquence ?

Les meilleurs résultats de radiofréquence sur la re-tension et l’amélioration de la qualité de la peau sont obtenus chez des sujets plutôt jeunes (avant 60 ans ayant de meilleures capacités de synthèse collagénique), à peau plutôt épaisse (disposant de plus de fibroblastes à stimuler), et présentant un relâchement débutant ou modéré (trop relâchée la peau ne pourra pas se tendre), sans surcharge graisseuse sous-jacente (trop alourdie la peau ne pourra pas des tendre).

Les meilleures indications de radiofréquence sont les relâchements :

  • Le fripé du contour des yeux, des joues, du cou
  • La ptose cutanée de l’ovale du visage
  • Le début de double menton
  • La naissance des bajoues chez les sujets de 40 à 65 ans

Ovale du visageContour des yeuxContour de la bouche

Attention si la bajoue est trop lourde, ou si un double menton graisseux s’associe au plissé du cou, la re-tension de l’ovale du visage ou du cou par la radiofréquence ne sera pas suffisante pour lutter contre la gravité.

  • Le plissé de la face interne des bras et cuisses, de l’abdomen

Plissé du bras

Attention également lorsque le plissé de la peau relâchée qui apparaît après la ménopause s’associe à un excès et une ptose du tissu graisseux qui ballote à la face interne des bras et des cuisses, le résultat ne portera que sur la qualité de la peau et non pas sur la disparition de la surcharge graisseuse, ce qui peut de décevoir les patients qui voudraient aussi voir disparaître cette surcharge graisseuse.De la même façon sur le ventre, le plissé qui reste après un accouchement ou un amaigrissement important est plus difficile à améliorer s’il existe une ptose graisseuse associée.

En ces cas, l’association de la radiofréquence à d’autres techniques atténuant la surcharge graisseuse comme le lipolaser à basse énergie peut s’avérer utile.

Quelles contre-indications de la Radiofréquence ?

Les contre-indications habituelles sont le port de pacemaker ou prothèse métallique proche de la zone à traiter, la grossesse et port de stérilet pour le traitement de l’abdomen, les affections cutanées locales

Donnez votre avis sur le Dr Cocchi
Donnez votre avis
sur le Dr Cocchi
Retrouvez nos vidéos sur Youtube
Consultez sa
chaîne Youtube