• Les fils PDO
    Les fils de polydioxanone (PDO) permettent de défroisser et de redensifier les tissus tout en traitant le relâchement cutané.
    Les fils PDO
  • Le peeling masque dépigmentant
    Le peeling dépigmentant est recommandé pour traiter les taches de vieillesse (lentigos), les taches solaires (vieillissement héliodermique), le masque de grossesse (mélasma), les pigmentations post-opératoires.
    Le peeling masque dépigmentant
  • Rides de la marionnette (plis d’amertume) : les fils PDO pour redensifier et rehausser les tissus
    Les rides de la marionnette, appelées également plis d’amertume, partent des commissures des lèvres et descendent sur le menton. Différentes techniques de médecine esthétique permettent de les traiter.
    Rides de la marionnette (plis d’amertume) : les fils PDO pour redensifier et rehausser les tissus
  • Cicatrices d’acné : l’association miracle du microneedling et du peeling PXR33
    Touchant de très nombreux adolescents, l’acné laisse parfois des cicatrices inesthétiques et indélébiles. Le Dr Christian Cocchi associe, pour traiter les cicatrices d’acné en creux, deux techniques complémentaires : le microneedling et un nouveau peeling modifié au TCA : le PXR33.
    Cicatrices d’acné : l’association miracle du microneedling et du peeling PXR33

Ces informations sont données à titre informatif mais ne remplacent en aucun cas une consultation. Pour une meilleure approche, consultez notre FAQ ou contactez le Dr Cocchi à La Teste de Buch - Arcachon et à Bordeaux.

Passer la 60taine: Objectif : réussir l’harmonie du vieillissement global

60taine

Passé 60 ans, l'aspect du visage peut être très variable selon l'hygiène de vie (et si l’on a pris ou perdu du poids, et eu ou pas une activité physique !) et selon l’entretien esthétique que l’on aura eus les années précédentes, et bien sûr selon les variabilités individuelles.

Cependant le vieillissement global du visage finit par atteindre l’ensemble des structures, la peau se relâche franchement, que ce soit au niveau des paupières ou de l’ovale avec des bajoues de part et d’autre du menton associé souvent à un double menton et parfois un début de visibilité des cordes musculaires verticales et des plis en forme de collier au niveau du cou, donnant un aspect « cou de dindon ».

La graisse a bien fondu et dessous les muscles se sont atrophiés et sont souvent crispés en permanence. Du coup les reliefs osseux deviennent franchement visibles, ce qui donne, en l’absence de correction, un réel « coup de vieux ». Et ce d’autant plus si la baisse des hormones telles estrogènes ou DHEA ont en plus affiné et fragilisé la peau.

En général à ce stade, l’objectif est de réussir l’harmonie du vieillissement global en maintenant la cohérence des structures peau, graisse et muscles pour un résultat naturel, harmonieux qui le plus souvent passe inaperçu, comme si on avait figé le temps sur le visage qui fait son âge, avec quelques rides, sillons , creux, mais pas « marqué par l’âge ».

Côté prévention, il s’agit de préserver au mieux le capital d’élasticité, tonicité et hydratation de la peau via sa teneur en acide hyaluronique et fibres collagéniques, mais aussi ses capacités de lutte et réparation contre le stress oxydant pigmentant des UV solaires cumulés depuis 60 ans.

La cosmétique médicalisée spécifiquement riche en acide hyaluronique, en actifs stimulants la production de collagène (vitamine C, rétinol, acides de fruits entre autres), en antioxydants, en écrans anti-UV est indispensable, de même que la complémentation micronutionnelle avec un soutien en anti-oxydant, en acides gras insaturés en omega 3 (EPA, DHA) et 6 (GLA, DGLA) et en phytohormones et, en l’absence de contre-indications, le traitement hormonal substitutif à base d’hormones naturelles non synthétiques type Estrogène, Progestérone, DHEA et Pregnénolone qui reste fondamental pour la préservation de la peau et des muqueuses.

Coté traitement, si l’élasticité et la réactivité de la peau le permettent encore, toutes les techniques médicales esthétiques suivantes peuvent être poursuivies seules, ou en complément du temps non chirurgical par lifting médical à l’aide de fils résorbables crantés ou chirurgical qui peut rester très peu invasif et réalisé sous anesthésie locale, comme les blépharoplasties et mini-liftings de l'ovale du visage.

Donnez votre avis sur le Dr Cocchi
Donnez votre avis
sur le Dr Cocchi
Retrouvez nos vidéos sur Youtube
Consultez sa
chaîne Youtube